L'essentiel

Eau

L’eau et les milieux aquatiques en danger

                                                                                                                              
Pollutions en tous genres (pesticides, engrais, produits chimiques), et prélèvements intensifs dégradent la qualité des eaux en milieu naturel, en surface comme sous terre. Les barrages bloquent poissons et sédiments. Les indicateurs principaux pour évaluer l’état écologique de l’eau  - sa qualité (pureté), sa disponibilité (quantité) et sa libre circulation (continuité écologique) - sont au rouge. Les cours d’eau – ruisseaux, rivières, fleuves… - comme les lacs, les étangs, les zones humides (marais, tourbières, prairies humides…) sont menacés par des aménagements inadaptés, par la pression de l’urbanisation, sur-sollicités, principalement par l’agriculture et l’industrie. La multiplication des périodes de sécheresse ou, au contraire, des inondations, témoigne à la fois des impacts des activités humaines et des changements climatiques. Le cycle de l’eau est déséquilibré.

crédit photo : Fabien Fivaz

Vers plus de sobriété

L’eau et les milieux aquatiques ont besoin de la mobilisation de tous. Nous militons pour une utilisation plus sobre de l’eau, une évolution des pratiques (notamment agricoles, premières responsables des pollutions aquatiques et grandes consommatrices d'eau), des rivières libres de toute entrave. Nous œuvrons pour que la question de l’eau soit intégrée à toute réflexion et décision politique, qu’il s’agisse d’urbanisme, d’agriculture, d’industrie, d’énergie...

crédit photo : VP photography

Pour La libre-circulation de l’information

Nous animons le réseau des associations de protection de la nature et de l'environnement qui travaillent dans le domaine de l'eau, pour assurer une bonne circulation de l'information, réaliser des analyses au niveau national et proposer des axes de travail prioritaires. Nous sensibilisons le grand public aux enjeux de l’eau et des milieux aquatiques, ces espaces souvent exceptionnels. Face aux lobbies privés et publics, surpuissants et très actifs, la prise à témoin de l’opinion publique est souvent nécessaire, à travers les médias ou la Lettre Eau, notre magazine trimestriel sur l’eau.

crédit photo : bulbocode909

Faire entendre la voix de l’eau

Nous contribuons aux consultations sur les documents de gestion de l’eau, tels que les schémas directeurs d’aménagement et de gestion des eaux (SDAGE). Nos représentants participent à de nombreuses instances : Comité National de l’Eau, Grenelle, Comités de bassin, Conseil d’administration d’établissements publics (Agences de l’eau, ONEMA...), Commissions locales de l’eau, etc. Nous menons également des projets avec des entreprises ou des organismes publics. Nous nous appuyons sur l’expertise de nos bénévoles pour analyser les données scientifiques et les textes de loi. Nous veillons à leur mise en œuvre et menons des actions en justice pour les faire appliquer.

crédit photo : mgaloseau

Lire aussi