Bonnes pratiques

Laissez vous emballer par le vrac

Depuis quelques années, la vente de produits en vrac connait un nouvel essor en France. Au-delà de ses bénéfices pour l’environnement, ce système constitue aussi un moyen de consommer autrement, tout en faisant des économies. Le vrac fait de plus en plus d’adeptes : pourquoi pas vous ?

Crédit photo de couverture : Epicerie de vente en vrac Ô Bocal (Nantes)

Le « vrac », qu’est-ce que c’est ?

Le vrac est un système de distribution consistant à proposer à la vente des produits qui ne sont pas préemballés, que le client peut acheter au poids ou au volume en fonction de ses besoins, et qui sont conditionnés sur le lieu de vente, soit dans un emballage simplifié fourni par le magasin, soit dans un contenant apporté par le client. Jusque dans les années 1960, tous nos produits de consommation courante étaient présentés en vrac. Mais progressivement, ce système a disparu des magasins pour laisser la place à l’arrivée massive d’emballages en plastique, au détriment de l’environnement et de notre santé.

Saviez-vous qu’en Europe, nous utilisons chaque minute plus de 190 000 sacs plastiques dont la durée de vie n’excède bien souvent pas plus de 10 à 30 minutes ? La plupart des emballages que nous utilisons quotidiennement finissent à la poubelle pour être mis en décharge ou incinérés. Une partie se retrouve aussi dans la nature, polluant ainsi les milieux marins et terrestres pendant des siècles, tout en causant la mort d’un nombre important d’espèces animales.

5 bonnes raisons de se mettre au vrac

Où trouver des commerces qui proposent du vrac ?

Jusqu’à une période relativement récente, il fallait se tourner vers des magasins spécialisés comme Biocoop ou Naturalia pour trouver de nouveau des produits vendus en vrac. Cette offre ne concernait cependant bien souvent qu’une partie des produits du magasin. Aujourd’hui, on assiste à une réelle émergence de boutiques qui proposent exclusivement de la vente en vrac comme par exemple :

Epicerie Au Grain Près à Marseille

Crédit photo : Love Spots

En 2016, le Réseau Vrac compte ainsi : 40 magasins 100 % vrac en France et 300 projets de nouvelles épiceries, dont environ 60 qui ouvriront d’ici la fin de l’année.

Pour trouver les commerces les plus proches de chez vous qui vendent en vrac, les utilisateurs de smartphones peuvent télécharger l’application ConsoVRAC. Elle vous permettra de localiser des épiceries proposant des produits que vous recherchez et d’ajouter de nouveaux endroits que vous connaissez. Une autre application, Abracada’Vrac, est en cours création et permettra également de trouver de lieux de vente en vrac, avec des indications sur les prix et l’origine des produits.

Le sac à vrac : une idée pratique et écologique

Après avoir repéré des magasins proposant du vrac près de chez vous, il ne vous manque plus qu’à vous munir de vos sacs à vrac pour récupérer et transporter vos produits. Certaines épiceries mettent des contenants à disposition de leurs clients mais ils ne sont pas toujours adaptés et ont parfois une durée de vie limitée. Les sacs à vrac en tissu sont facilement réutilisables et peuvent être déclinés en différentes tailles, matériaux et coloris, en fonction de vos besoins. Ils constituent une solution alternative pratique et durable pour remplacer les sacs en kraft et en plastique encore mis à disposition dans les commerces alimentaires[1].

Il ne vous reste plus qu’à collecter des chutes de tissu, des vieux vêtements, rideaux, nappes, etc. et de faire tourner votre machine à coudre ! Pour vous aider, n’hésitez pas à vous inspirer des nombreux tutoriels de couture disponibles sur la toile. Si vous ne vous sentez pas l’étoffe d’un couturier ou d’une couturière, vous pouvez solliciter votre entourage ou vous tourner vers des associations qui proposent des ateliers de couture. Et pour celles et ceux qui n’ont vraiment pas le temps de fabriquer des sacs à vrac, il est possible d’en acheter (voir par exemple le lot de 5 sacs en gaze de coton bio en vente sur Greenweez).

Tutoriel de Clémentine la Mandarine « DIY : sacs à vrac pour les courses zéro déchet »

Tutoriel de L’Ere du Zéro Déchet « Comment faire un sac à vrac soi-même ? »

Vidéo de Fanny « Fabriquer un sac à vrac »

Pour en savoir plus sur le vrac : lire le rapport « La vente en vrac – Pratiques et perspectives » de l’ADEME & Mes Courses pour la Planète (2012)

 


[1] Depuis le 1er juillet 2016, les commerces n’ont plus le droit de mettre à disposition des sacs de caisse en matières plastiques à usage unique d'une épaisseur inférieure à 50 micromètres (µm), qu’ils soient gratuits ou payants. Au 1er janvier 2017, cette interdiction sera étendue aux sacs d'emballage alimentaires, distribués dans les rayons légumes, fromage, boucherie…Il s’agit d’une mesure prévue dans la loi de transition énergétique dont les modalités d’application ont été précisées dans un décret publié le 30 mars 2016.

Par fne-writer
Le mercredi 12 octobre 2016
Je relaie J'agis Je donne