Actualités

Les pratiques de glanage : des leviers de réduction du gaspillage alimentaire

En 2015, France Nature Environnement (FNE) a mené une enquête sur des initiatives de glanage afin de mieux comprendre leur fonctionnement et leur contribution à la lutte contre le gaspillage alimentaire. Les résultats de cette enquête viennent d’être publiés.

Une enquête menée par FNE auprès de 13 porteurs d'initiatives de glanage "territorial"

Le glanage est une coutume historique qui consiste à ramasser des fruits, des légumes et des céréales restés ou tombés au sol dans un champ ou un verger après la récolte. Les pratiques et perceptions du glanage ont évolué au cours du temps, faisant émerger des formes variées, à la fois rurales ou plus urbaines, individuelles ou collectives.

FNE s’est intéressée à une forme particulière de glanage, qu’elle a qualifié de « territorial », tout en adoptant volontairement une approche élargie afin d’en aborder les différentes variantes. À travers une enquête menée auprès de 13 porteurs de d’initiatives*, FNE a tenté d’apporter un éclairage sur le fonctionnement et les composantes de ces modèles en plein essor et de repérer de premières pistes de développement. Il s’agissait également d’identifier dans quelle mesure les initiatives existantes pouvaient contribuer à la lutte contre le gaspillage alimentaire, et plus spécifiquement à celui de la production agricole, à travers la recherche de solutions de détournement en aval (via le don et la transformation) mais également de leviers d’évitement en amont.

*Le Bocal Local, Fwee, Ondine anti-gaspi’, J’aime Boc’oh, Fruimalin (Relais Planète Solidaire), Vergers de l’Emploi Solidaire (Vergers Vivants), La Brigade des Compotes (Active), Glanage Solidaire (Horizons Solidaires), Confiture Re-Belle, Les Glaneur’’euses, Quoi de 9, Re-Bon et Cueillette Solidaire (Renouer).

La carte suivante indique la localisation des projets de glanage et de cueillette identifiés par FNE. Cette carte, loin d’être exhaustive, pourra être régulièrement mise à jour.

 

À la fois dans la continuité et en rupture avec les formes plus anciennes et traditionnelles de glanage, les initiatives de glanage « territorial » constituent de formidables leviers pour lutter contre le gaspillage alimentaire et redonner de la valeur à l’alimentation en rapprochant les consommateurs des producteurs, de leurs terres et de leur travail.

Outre les multiples intérêts qu’elles présentent sur les plans environnementaux, sociaux, pédagogiques et économiques, ces initiatives invitent à interroger en creux le comportement de chacun des acteurs dans notre système alimentaire et à promouvoir des modèles de production, de distribution et de consommation plus respectueux vis-à-vis de la nature, de l’environnement, des femmes et hommes.

Le glanage « territorial » est aujourd’hui le berceau d’innovations socio-économiques pionnières qui concourent à la structuration et à la dynamisation d’activités locales. Cette forme approfondie de glanage relève indéniablement d’une logique collaborative, nécessitant le concours des producteurs et des consommateurs ainsi que des glaneurs, des transformateurs et des associations d’aide alimentaire.

Il revient aussi à des acteurs clés – l’Etat, les collectivités, et pourquoi pas des acteurs économiques qui, par leurs « règles du jeu », façonnent le modèle actuel dominant  – de soutenir leur émergence en les accompagnant techniquement et financièrement ainsi qu’en les intégrant pleinement à des politiques publiques de lutte contre le gaspillage alimentaire.

À travers les travaux qu’elle mène, FNE souhaite faire connaître les initiatives de glanage afin de favoriser leur consolidation et leur essaimage sur l’ensemble du territoire national, mais également de contribuer à la réflexion collective sur le gaspillage alimentaire dans la production agricole et les systèmes d’alimentation durable.

Cette mise en débat reste à poursuivre, en concertation avec toutes les parties prenantes concernées. Elle pourra notamment se traduire par l’organisation par FNE et ses partenaires d’un colloque en octobre 2016, conçu comme un espace ouvert permettant de valoriser des initiatives pionnières et de trouver des pistes d’appui pour soutenir leur structuration.

Télécharger notre rapport sur les pratiques de glanage "territorial" et leur contribution à la réduction du gaspillage alimentaire (février 2016)

Pour plus d’informations, merci de contacter Héloïse Gaborel à l'adresse mail suivante : heloise.gaborel@fne.asso.fr.

Par fne-writer
Le mardi 22 mars 2016
Je relaie J'agis Je donne