Education & sensibilisation

Tous mobilisés pour la Semaine Européenne de Réduction des Déchets !

En 2016, la Semaine Européenne de la Réduction des Déchets aura lieu du 19 au 27 novembre. Le thème principal portera sur les déchets d’emballages.

Nous produisons encore trop de déchets

Chaque jour, d’énormes quantités de déchets sont générées : déchets d’emballages, déchets d’objets défectueux et irréparables, déchets alimentaires, déchets industriels, etc. En France, la production de déchets s’élève à 345 millions de tonnes par an, soit 5,3 tonnes rapporté à chaque Français.

Et pour cause : extraire, fabriquer, consommer, jeter : telle est la logique dominante aujourd'hui. Mais ce système, appelé aussi « économie linéaire » n’est pas durable : il épuise les ressources de la planète et contribue à la pollution des milieux naturels.

C’est pourquoi on parle aujourd’hui de plus en plus d’économie circulaire. Cette notion qui se développe depuis les années 1970 interroge nos modes de production, distribution et consommation actuels. Il s’agit notamment d’orienter nos sociétés vers une utilisation plus sobre et efficiente des ressources et matières premières ainsi que de favoriser l’allongement de la durée de vie de nos biens, tout en limitant leurs impacts sur l’environnement et la santé (pollutions, consommation d’énergie pour leur production, leur transport, etc.).

En savoir plus : lire la note Economie circulaire : que se cache-t-il derrière ce terme ? Quels enjeux selon le mouvement FNE ?


L’économie circulaire prend en compte 3 champs : la production et l'offre de biens et de services ; la consommation au travers de la demande et du comportement du consommateur ; la gestion des déchets. © ADEME

 

Une semaine pour sensibiliser à la réduction des déchets

L’objectif de la Semaine Européenne de Réduction des Déchets est de sensibiliser le plus grand nombre possible aux impacts environnementaux engendrés par la production de déchets et de donner des solutions pour alléger nos poubelles : donner, louer, partager, réparer, réutiliser, réduire le gaspillage alimentaire, faire ses courses en privilégiant le vrac et la consigne, composter, etc.

Ce moment fort de mobilisation s’adresse aussi bien aux administrations et collectivités qu’aux associations, aux scolaires et au grand public. En 2015, près de 12 000 actions ont été organisées dans plus de 23 pays.

Cette année, le thème européen porte sur les déchets d’emballages. L’occasion de mettre en avant les initiatives autour du vrac, de la consigne, des démarches anti-gaspi’ et du « zéro déchet » !

 

Des associations nombreuses à se mobiliser chaque année

En 2015, ce sont 43 associations membres et affiliées à FNE qui ont mené 134 actions partout en France.[1]

À travers des animations variées, ciblant la durée de vie des produits, le gaspillage alimentaire, les déchets ménagers, les déchets verts, etc., elles ont sensibilisé divers publics à l’importance de réduire les déchets, tout en proposant des solutions concrètes pour agir au quotidien. Dans le Nord, Verlin Vers l’Autre a exploré cette thématique sous l’angle des changements climatiques en présentant un spectacle de théâtre d’intervention, suivi d’un débat. Au Mans, Sarthe Nature Environnement a organisé avec des étudiants un banquet solidaire anti-gaspi’ en utilisant des produits déclassés. En Haute-Loire, l’ASEB a fait découvrir au public le fonctionnement d’un dispositif de consigne de bouteilles de bière. En Guyane, la SEPANGUY a ouvert les portes d’un Repair Café où des bricoleurs ont aidé les participants à réparer leurs petits appareils électroménagers...

Vous pouvez retrouver toutes les actions menées lors de la SERD 2015 par les associations du mouvement FNE dans ce bilan.

 

[1] Vous êtes une association membre ou affiliée à FNE ? Pour connaître les modalités d'accompagnement de FNE et accéder au formulaire d'inscription, contactez-nous à serd@fne.asso.fr

Par fne-writer
Le lundi 05 septembre 2016
Je relaie J'agis Je donne