Communiqués

Michel Dubromel succède à Denez L’Hostis à la présidence de France Nature Environnement

A l’issue de l’Assemblée générale qui s’est tenue le samedi 8 avril à Paris, Michel Dubromel a été élu président de FNE. Pour l’accompagner dans ses missions, le Conseil d’Administration de France Nature Environnement a aussi procédé à la désignation des membres du nouveau Bureau (*). Après trois années d’une présidence particulièrement active, Denez L’Hostis a donc passé le relais à Michel Dubromel jusqu’alors vice-président et à une équipe partiellement renouvelée qui pourra assurer la continuité et donner de nouvelles orientations.

Un engagement de longue date en faveur de l’environnement

Ingénieur chimiste, ancien salarié d’un grand groupe international, Michel Dubromel a un long parcours associatif. Après avoir occupé différentes responsabilités au sein d’Alsace Nature de 1994 à 2008, il a rejoint Jura Nature Environnement et est devenu administrateur de FNE Franche-Comté. Il a ensuite été responsable du « réseau Transports et Mobilité Durables » de FNE de 2003 à 2015. Administrateur de la Fédération à partir de 2008, il est devenu membre du Bureau en 2009 et Vice-président de FNE. Il a représenté FNE au Conseil d’Administration de l’ADEME, de la SNCF, mais aussi au niveau européen, au Board de Transport et Environment puis au Board du Bureau Européen de l’Environnement et de Health Environment Alliance. Depuis septembre 2015, il est membre du Comité Economique et Social Européen.

Un renouveau démocratique pour une transition écologique

Pour ce mandat qui commence, Michel Dubromel souhaite poursuivre avec les 3500 associations membres de FNE « le combat de la mobilisation citoyenne et du renouveau démocratique autour de la transition écologique qui s’impose. FNE a un rôle évident à jouer dans ce combat et toute sa force repose sur les associations mobilisées au quotidien sur le terrain. Consolider les liens qui unissent les associations membres de la fédération, partager un cap et avancer : ce sera ma priorité. Avec un chantier majeur, celui de l’évolution de la carte des régions et de leurs compétences : cette nécessaire adaptation du mouvement est selon moi une opportunité pour redynamiser notre action aussi bien sur les territoires qu’avec les associations nationales spécialisées, et trouver ainsi de nouvelles synergies pour rester présents et être à la hauteur des enjeux. »

Des enjeux d’autant plus forts en cette période d’élections

L’Assemblée générale de FNE a été l’occasion de débattre du positionnement de l’ensemble de la Fédération à l’occasion de ces prochaines élections présidentielles et législatives. Ces échanges ont débouché sur l’adoption d’une motion permettant aux représentants de FNE de réaffirmer leurs valeurs par rapport aux différentes parties en présence. Ce texte place l’action de FNE sous le signe des solidarités, et fait écho à l’engagement de FNE dans l’Appel des solidarités lancé avec 80 associations. Pour Michel Dubromel, « cela témoigne de la volonté de FNE de s’ouvrir aux autres, face au silence assourdissant des politiques vis-à-vis de la crise multiforme que vit la société. Et comme le réaffirme haut et fort cette motion, cette urgente transition écologique doit se réaliser grâce à un renouveau démocratique en mettant les citoyens au cœur des changements à venir. FNE a beaucoup à apporter à ce nécessaire sursaut collectif ».  C’est dans ce même esprit que FNE a lancé le 31 mars dernier sur les réseaux sociaux, une action de mobilisation des citoyens pour faire entendre la voix de l’écologie, sur 10 propositions concrètes, à l’occasion des élections.

Composition du nouveau bureau de FNE :

-Président: Michel Dubromel
-Vice-présidents : Alain Chabrolle, Jean David Abel, Jérôme Partos
-Secrétaires nationaux : Florence Denier-Pasquier, Arnaud Schwartz
-Trésorier : Marc Saumureau
-Trésorier adjoint : Thierry Dereux
 

Télécharger le communiqué en PDF
Par FNE
Le vendredi 14 avril 2017
Je relaie J'agis Je donne