Actualités

20 % des réserves naturelles sont gérées par des associations France Nature Environnement

Les réserves naturelles constituent un des outils les plus forts pour protéger la nature. Parmi les 346 réserves existantes, 73 sont gérées ou co-gérées par une association du mouvement France Nature Environnement d'après notre dernière étude. Et si, pour remercier les hommes et femmes qui assurent cette belle mission pour préserver le monde vivant, vous partiez à la découverte de la réserve la plus proche de chez vous ?

De la Camargue à la Guyane… le mouvement France Nature Environnement très impliqué dans la gestion de réserves naturelles

Elles gèrent la réserve de la Camargue, celle du Banc d’Arguin près du bassin d’Arcachon ou de l’île de Groix en Bretagne, les gorges de la Loire, des hautes-chaumes dans les Vosges, les Nouragues en Guyane, et bien d’autres… Elles, ce sont des associations du mouvement France Nature Environnement.

Au total, 31 associations du mouvement gèrent ou co-gèrent 73 réserves naturelles, ce qui représente environ 20% de toutes les réserves, selon les résultats de la dernière étude menée par France Nature Environnement.

Télécharger l'étude

Derrière ces chiffres, ce sont des marais, des tourbières, des étangs, des cours d’eau, des prairies, des pelouses à orchidées, des grottes à chauve-souris et tout un panel de milieux qui sont gérées avec attention et passion. Chacun représente la richesse de notre patrimoine naturel.

À quoi sert une réserve naturelle ? Un outil fort pour protéger la nature

En tout, la France compte aujourd'hui 346 réserves naturelles. Elles couvrent 6,4% du territoire français, majoritairement en Outre-Mer. En métropole, ce chiffre tombe à 0,36% du territoire.

Ces réserves permettent de délimiter un territoire, d’y fixer une réglementation des activités humaines et d'élaborer un plan de gestion spécifique pour préserver la nature. Si des activités peuvent être interdites car elles portent trop atteinte à la biodiversité comme les carrières, d’autres activités sont quant à elles encadrées, comme le pâturage. Ainsi, des périodes de pâturage ou un nombre maximum d’animaux peuvent être définis pour éviter de trop dégrader les prairies.

Afin de veiller à la réglementation, de mettre en œuvre le plan de gestion et de discuter avec les acteurs du territoire, un ou plusieurs organismes sont désignés pour « gérer » chaque réserve naturelle. Ce peut-être par exemple une commune ou une association qui bénéficie pour cela de moyens financier en diminution ces dernières années.

Le choix de création et de gestion d'une réserve naturelle est très lié à l’histoire des territoires. Chacun possède la sienne. Qu'ils soient publics, privés ou associatifs, ces organismes assurent une mission d’intérêt général, celui de préserver des écosystèmes à la fois riches et fragiles.

Venez découvrir la nature et apprendre dans les réserves naturelles

Outre, leurs missions de protection de la nature, les réserves naturelles ont développé des outils et des sentiers pédagogiques pour que chacun-e puisse découvrir la nature et mieux comprendre son fonctionnement, ses interactions, ses petites et grandes beautés.

Si, comme nous, vous souhaitez chaleureusement remercier ces hommes et femmes impliqué-e-s dans la préservation de leur territoire, l'un des plus beau cadeau à faire est celui de venir partager leur passion : découvrez la richesse de la nature en visitant les réserves naturelles proche de chez vous. Vous trouverez leurs coordonnées en annexe de notre étude ci-dessus ou encore sur ce site Internet. A la clef, de belles découvertes et de jolies rencontres en perspectives.

Photo : Réserve Naturelle Nationale du Marais de Bruges (33) – Maxime PAQUIN
Par FNE
Le mardi 18 décembre 2018
Je relaie J'agis Je donne