Bonnes pratiques

5 bons réflexes pour avoir moins d’emballages plastiques dans sa vie

400 millions de tonnes de plastiques sont produites chaque année, et les emballages représentent 40% de cette production ! Bien sûr, ils ont parfois leur utilité mais dans bien des cas, on peut largement s'en dispenser : voici 5 bons réflexes à adopter pour réduire facilement votre production de déchets plastiques.

Avant de s’attaquer à un problème, il faut d’abord bien comprendre pourquoi c’en est un ! Faites un petit tour par là si vous voulez plus d’infos sur la problématique des emballages plastiques.

5 bons réflexes (parmi bien d'autres !)

1. Éviter les produits « suremballés », c’est-à-dire comprenant plusieurs couches d’emballages ou beaucoup de vide, emballés à l’unité, avec des emballages ne servant qu’au marketing… Il s’agit ici de privilégier les produits sans emballages inutiles (emballés dans un emballage unique, ou du moins composé d’un seul matériau), et ainsi se débarrasser facilement de 26 kg de déchets par personne et par an !
→ Vous repérez un emballage absurde en magasin ? Rejoignez l’initiative lancée avec succès par Mr Mondialisation au printemps 2020 et partagez une photo du produit sur les réseaux sociaux avec le #balancetonproduit !

2. Acheter en vrac et à emporter avec ses propres contenants réutilisables. Les avantages du vrac sont multiples : réduire notre consommation de déchets plastiques bien évidemment, mais aussi lutter contre le gaspillage alimentaire en choisissant des doses adaptées à ses besoins et faire des économies liées à la réduction des frais d’emballage et de marketing. Laissez-vous emballer par le vrac !

3. Opter pour une gourde à la place de bouteilles plastiques. Chaque année, ce sont plus de 9 milliards de litres d’eau en bouteille qui sont consommés en France. Et les bouteilles en plastique sont les premiers déchets ménagers que l’on retrouve dans les mers et rivières en Europe. Alors n’attendez plus : passez à la gourde, et ce pour tous types de boisson ! Si vous n'êtes toujours pas convaincu·e, on vous a résumé l’absurdité des bouteilles d’eau en plastique en une infographie

4. Privilégier les emballages en verre, si le recours à un emballage est inévitable. Ils peuvent être réemployés sans difficulté et, une fois devenus déchets, se recycler presque à l’infini. La « consigne pour réemploi » du verre, particulièrement adaptée au secteur des cafés, hôtels, restaurants permet de servir les eaux minérales, sodas et bières dans des bouteilles ensuite nettoyées pour être réutilisées grâce à des réseaux de distribution et de logistique inversée. Pour devenir un·e pro de la consigne, jetez un oeil à notre brochure « Le retour de la consigne ? On signe ! »

5. Avoir toujours un sac cabas réutilisable sur soi. On connaît tous cette situation : on décide de faire quelques courses à l’improviste ou l’on part trop vite de la maison, et une fois arrivé à la caisse… on n’a pas de sac sur soi ! On a alors le choix entre : au mieux un sac en papier cartonné (fragile, peu réutilisable mais recyclable), ou au pire un sac plastique qui ne se recycle pas et a un impact très néfaste sur l’environnement. Le plus simple pour vous et pour la planète : avoir toujours un cabas ou un tote bag sur vous pour parer à toute éventualité.

Aller plus loin

Si ces quelques réflexes font déjà partie de votre quotidien, vous êtes prêt·e à passer à la vitesse supérieure ! Découvrez plus de conseils grâce à notre partenaire, l’ADEME :
12 exemples en une affiche, pour consommer autrement
une petite plaquette explicative pour vous aider à moins jeter et à mieux trier

Par FNE
Le jeudi 19 novembre 2020
Je relaie J'agis Je donne
Faire un don