Actualités

#JaimeMaPlage : pour la nettoyer, ils votent avec leurs déchets

Cet été, France Nature Environnement et sa fédération des Bouches-du-Rhône donnent rendez-vous aux vacanciers sur la plage de la Verrerie-Bonne Brise à Marseille. Sur place, des corbeilles incitent les plagistes à ne pas abandonner leurs détritus. Comment ? Les poubelles ont été transformées en urnes de vote et chacun peut enfin répondre à des questions cruciales. Alors, les vacanciers sont plutôt Aïoli ou Bouillabaisse ? Mölkky ou pétanque ? Chaque semaine, suivez les résultats de l'opération #JaimeMaPlage. Objectif : aucun déchet sur le sable marseillais. A vos déchets, prêts, votez !

#JaimeMaPlage, qu’est-ce que c’est ?

La Méditerranée, hot spot de biodiversité, est l’une des mers les plus polluées au monde subissant des pressions variées. France Nature Environnement et France Nature Environnement 13 ont voulu contribuer à la lutte contre l’une des causes immédiates de ces pollutions : les dépôts sauvages de déchets sur les plages.

Avec la participation de multiples acteurs de la prévention des déchets et de la préservation des espaces naturels de la région, France Nature Environnement a expérimenté un dispositif original sur la plage de la Verrerie (aussi appelée Bonne Brise), à Marseille durant l'été 2018. Cet espace enclavé est particulièrement connu pour présenter de gros enjeux de propreté : c'est l'une des plages les plus jonchée de détritus. Avant même de penser au tri et au recyclage de ces déchets, l’objectif principal de l’expérimentation était donc d’encourager les vacanciers à ne plus abandonner leurs déchets sur le sable.

Inspiré des principes de la communication engageante, le projet #JaimeMaPlage est donc créé et se décline en deux volets complémentaires :

- Des corbeilles de plage transformées en urnes de vote, afin d'inciter les plagistes à ne plus laisser les déchets sur la plage grâce à un amusant sondage.

- Un grand panneau dynamique à l’entrée de la plage, présentant une « Météo Propreté » du site actualisée chaque semaine et annonçant les résultats des votes précédents.

Une expérimentation menée durant 6 semaines avec les équipes sur-motivées de France Nature Environnement 13 et PACA. Résultat des votes ?

Semaine 1 : Vous êtes plutôt Cigale ou fourmi ?

Début août, la météo "Propreté" était nuageuse : des déchets jonchaient encore ça et là la plage de la Verrerie-Bonne Brise à Marseille. L'objectif aucun déchet n'est pas encore atteint mais leur nombrese réduit en comparaison de l’année dernière grâce à notre dispositif. La question du sondage ? « Vous sentez-vous Cigale ou Fourmi ? » et les Marseillais se sont déclarés en faveur du farniente plutôt que de la besogne. Les vacances ne font que commencer !

Semaine 2 : le dilemme de la semaine, Bob Marley ou Bob l'Éponge ?

La semaine suivante, la météo "Propreté" s'éclaircit un peu bien que quelques déchets résistent à l'appel de la poubelle. Les plagistes se sont avérés plus nombreux à se mobiliser et jeter leurs déchets dans ces poubelles tout en exprimant leurs préférences. Indéniablement, les marseillais se sentent davantage Bob l’Éponge que Bob Marley !

Semaine 3 : #JaimeMaPlage contre l'abstention (de poubelle)

Cette semaine, les vacanciers marseillais ont été pris par les sentiments et ont dû choisir entre deux fiertés locales : plutôt Aïoli ou Bouillabaisse ? D’une courte tête, l’Aïoli l’a emporté, mais les vrais vainqueurs sont indéniablement les usagers des poubelles. Grâce à leur vote, ils ont participé à rendre la plage plus propre tout en livrant moins de détritus à la mer et ses poissons. Dans ce défi, le combat n'est pas encore complètement gagné puisque quelques plagistes se sont révélés abstentionnistes de la poubelle. Les équipes de France Nature Environnement PACA restent mobilisées pour convertir les derniers réfractaires.

Semaine 4 : Des châteaux contre les déchets

La bataille est rude. La météo propreté rencontre encore quelques nuages à l'horizon. Pourtant, sur la plage de la Verrerie – Bonne Brise, les plagistes ont été nombreux à se prononcer entre deux demeures de rêve : Le Château de ma Mère, ou le Château de Versailles. Sans surprise et avec une grande fierté régionale, Marcel Pagnol a largement remporté les suffrages !

Semaine 5 : Beurre douc ou beurre salé, les Marseillais ont tranché !

Cette semaine, les usagers de la Verrerie-Bonne Brise ont eu le courage de prendre position sur un dilemme clivant les Français depuis des générations : à la question « êtes-vous plutôt Beurre doux ou Beurre salé ?», Marseille opte pour la version sans sel ! Bien que les vacanciers aient pris cet engagement audacieux en mobilisant leurs déchets pour voter, quelques nuages se font encore ressentir dans la Météo Propreté de la plage : les équipes de FNE PACA sont plus que jamais mobilisées pour que la dernière ligne droite de l’opération #JaimeMaPlage se déroule en plein soleil.

Semaine 6 : « Claquettes-chaussettes ou Chaussettes-baskets » ?

Pour le final de l’opération #JaimeMaPlage, le mouvement France Nature Environnement a donné carte blanche aux usagers de Facebook pour proposer la dernière question soumise aux usagers de la Verrerie Bonne-Brise. C’est ainsi que le départage entre « Claquette-chaussettes ou chaussette-basket » s’est soldé par une victoire des amateurs de chaussures de sport !

Alors, quel bilan faire de l'opération ?

Afin d’évaluer l'efficacité de l'opération, les équipes de France Nature Environnement PACA n'ont pas ménagé leurs efforts. D'une part, elles ont questionné les usagers de la plage sur le dispositif et leur ressenti et de l'autre, elles ont réalisé un travail de fourmi en comptant le nombre et la taille des déchets sur un bande d'un mètre le long de l’eau, puis des murs bordant la plage. Résultats ?

Côté usagers, applaudissements quasi unanimes du dispositif puisque 97 % des usagers l'approuvent. Les 3 % restant ne se sentent pas concernés. Ils déclarent déjà utiliser les poubelles à disposition. Côté nombre de déchets, la baisse s'avère particulièrement notable sur les déchets dont la taille est supérieure à une pièce de deux euros : moins 57 % de détritus ramassés entre les deux semaines avant l'installation et la période où le dispositif était en place. Un premier pas encourageant vers une plage sans déchet.

Pour atteindre cet objectif, les réponses sont immanquablement multiples : inciter les plagistes à utiliser la poubelle est le premier pas d'une action plus collective. Par son travail, France Nature Environnement milite contre le suremballage, les plastiques à usage unique et en faveur de produits moins générateurs de déchets. Le mouvement promeut les bonnes pratiques pour ne plus produire d’ordures ou encore défend des filières de recyclage plus efficaces.

Par cette action #JaimeMaPlage, France Nature Environnement tente donc de rapprocher les usagers du premier automatisme à adopter : ne plus abandonner ses déchets dans la nature. Face à la jolie baisse du nombre de déchets sur la plage, nos équipes réfléchissent déjà aux façons d'enrichir #JaimeMaPlage et le développer sur de nombreux autres espaces !

Photos © Justine Gabriel et Thomas Bouyard - FNE Provence-Alpes-Côte d'Azur
Par FNE
Le jeudi 13 septembre 2018
Je relaie J'agis Je donne