Education & sensibilisation

Philippe Dumée

Philippe Dumée est administrateur de Nature & Société, une association dans le Val de Marne très active en matière d'éducation à la nature. Il est aussi impliqué dans le pilotage national de l'activité Education-Sensibilisation-Formation de France Nature Environnement depuis 2012.

Qui es-tu ? Que fais-tu ?

Administrateur de Nature & Société, chargé de la communication et des relations fédérales, membre du directoire du réseau Education & Sensibilisation à l'Environnement et à la Nature de FNE, je suis engagé pour la protection de la nature depuis… tout petit. Autodidacte, ou presque, passionné par le domaine de l’éducation et de la sensibilisation à la nature et à l’environnement et ses enjeux (mon métier de base est ingénieur en informatique au CNRS), formé par et au sein des associations de protection de la nature et de l’environnement, je crois en l’indispensable union entre pédagogie et plaisir d’apprendre et de transmettre nos connaissances.

 

Pour toi, l'éducation et la sensibilisation à l'environnement et à la nature c'est quoi ?

C’est regarder autrement ce qui nous entoure : la faune, la flore, la nature en général mais aussi partager avec cet être vivant de l’espèce à laquelle nous appartenons, qui est parfois si bizarre et emplit de contradictions dans ses relations avec notre planète. L’Education à l'Environnement et au Développement Durable (EEDD) c’est aussi expérimenter, découvrir, comprendre les enjeux, aller à la recherche de gestes simples et de solutions pour améliorer les choses et surtout s'épanouir et apprendre à devenir au contact de la nature.

Si tu pouvais faire 3 vœux pour l'éducation à l'environnement ?

Ton plus beau souvenir ?

Etre en randonnée dans les Alpes à la frontière franco-italienne et se retrouver à moins de deux mètres face à une femelle chamois et son petit restant là à nous regarder tranquillement et nous apprivoiser en confiance pendant de longues minutes.

Si tu étais un autre animal ?

Un âne ! Car il est beaucoup moins bête que la croyance populaire ne l'affirme, qu'il ne se dresse pas mais s'éduque, et qu'il est têtu et besogneux !

Si tu étais un végétal ?

Un coquelicot. Il se voit de loin et s'adapte à de multiples terrains, même en pleine ville.

Un message pour les lecteurs.trices ?

Se convaincre que rien n'est impossible, qu'il est toujours possible d'agir individuellement et collectivement, que chaque action pour la nature compte, même celle qui paraît la plus insignifiante. 

Par fne-writer
Le mercredi 09 mai 2018
Je relaie J'agis Je donne