Actualités

Pyrénées occidentales : premiers oursons depuis 15 ans !

Bonne nouvelle : Sorita, l’ourse lâchée dans les Pyrénées en octobre dernier, a mis bas deux oursons ! Les associations de la coordination associative Pyrénéenne pour l’ours (CAP Ours), dont France Nature Environnement est membre, se réjouissent de cette nouvelle, 15 ans après la naissance de Cannellito.

Cet événement marque symboliquement le début de la restauration de l’espèce dans cette partie des Pyrénées.

Il faudra bien sûr d’autres lâchers et d’autres naissances afin de reconstituer une population viable de cette espèce protégée dans le massif pyrénéen.

Veiller coûte que coûte à la tranquillité des ours

Toutefois, afin de préserver la tranquillité de l’ourse et des oursons, particulièrement fragiles au cours des premières semaines de vie, CAP Ours demande que les localisations exactes de l’ourse et de ses petits ne soient plus communiquées.

Avant son lâcher, l’ourse Sorita avait été équipée d’un collier émetteur qui permet de suivre ses déplacements, afin d’une part de s’assurer que tout se passe bien et d’autre part d’améliorer les connaissances sur l’espèce.

Au regard de l’hostilité exprimée par une poignée d’opposants à l’égard des deux ourses réintroduites à la fin de l’année dernière, France Nature Environnement est intervenue auprès du ministère pour demander que les localisations de Sorita soient interrompues. La réglementation prévoit en effet que la diffusion de ces données peut être restreinte « lorsqu'il existe un risque d'atteinte volontaire à l'espèce ou à l'élément faunistique, floristique, géologique, pédologique, minéralogique et paléontologique considéré dans la région en cause ».

De l'importance des moyens de protection

CAP Ours rappelle également l’importance de la mise en place des mesures de protection des troupeaux (bergers, chiens patous, regroupement nocturne) afin d’assurer une cohabitation apaisée entre l’ours, omnivore et prédateur occasionnel, et l’élevage.

Photographie : Charles Metz
Par fne-writer
Le jeudi 02 mai 2019
Je relaie J'agis Je donne