Actualités

Rejoindre les Sentinelles de la nature pour un déconfinement respectueux de l’environnement

À l’occasion du 1er week-end de déconfinement, France Nature Environnement vous invite à signaler vos rencontres étonnantes de faunes et de flores ayant réinvesti les espaces désertés grâce au dispositif des Sentinelles de la Nature. Après deux mois de confinement, les Français.e.s peuvent de nouveau profiter des espaces naturels. Restez attentifs et vigilants à la nature qui nous entoure et témoignez de vos trouvailles ! Qu’elles soient merveilleuses ou nuisibles à l’environnement.

Ce week-end, connectez-vous aux Sentinelles de la Nature

Ce dispositif participatif est accessible depuis le site sentinellesdelanature.fr ou en téléchargeant l’application (disponible gratuitement sur Google Play et Apple Store).

En y contribuant vous permettez d’identifier et relayer les lieux remarquables développés lors du confinement. Veillez à prendre toutes les précautions nécessaires afin de respecter ces nouveaux équilibres en ne sortant notamment pas des sentiers balisés. Notre dispositif permet également de signaler les atteintes à l’environnement près de chez vous (décharges sauvages, pollution cours d'eau, arrachage de haies ...).

 


Carte de France interactive sur le site sentinellesdelanature.fr

Ainsi, les associations du mouvement France Nature Environnement pourront repérer et matérialiser tous les sites sensibles sur une carte. C’est le cas, par exemple, sur le littoral ou des oiseaux ont fait leurs nids au sol, à des endroits habituellement fréquentés par l’homme. Les nids ont été repérés et pourront être protégés par un balisage à caractère pédagogique.

Autre exemple d’initiative : durant cette période inédite, France Nature Environnement a proposé d’agir pour la planète en restant chez soi à l’aide de la plateforme Sentinelles. C’était l’opération de lutte contre la pollution lumineuse, repérable sur les réseaux sociaux avec le #Ousontlesétoiles

Vous pourrez également partager vos trouvailles naturalites en postant vos photos sur les réseaux sociaux avec le hashtag #LaNatureDepuisMaFenetre proposé par la FRANE
 

Respecter une nature après deux mois de confinement

Moins de bruits et de véhicules, moins de polluants atmosphériques, moins de présence humaine : le confinement lié à la crise sanitaire s’est transformé en un déconfinement pour la faune et la flore. De fait, elles ont pu bénéficier d’un environnement moins perturbé à l’occasion du printemps pour se réapproprier certains espaces, même urbanisés .

De nombreux témoignages, comme récemment dans le Bas-Rhin, font état d’observations inédites en cette période particulière générant des conditions exceptionnelles pour observer et comprendre l’environnement. Asbolument nécessaire, la phase de déconfinement pourrait pertuber ces nouveaux équilibres alors qu'ils témoignent de certains bienfaits d’une société refondée sur la sobriété et l’écologie.

A l’inverse, certain.e.s ont pensé pouvoir profiter de ce temps de confinement pour continuer les atteintes environnementales, mettant à la fois les écosystèmes et les efforts pour limiter l’épidémie de COVID19 en péril. La situation sanitaire a en effet restreint les possibilités de contrôle tant des citoyens que des autorités publiques, malgré des efforts ciblés. Le retour dans les espaces naturels risque donc de révéler également de nouveaux dommages.

 "  L’épidémie de COVID19 a provoqué, et continuera à provoquer, de nombreuses difficultés sanitaires, sociales et économiques. Pour autant, il est possible d’agir pour entretenir les quelques aspects positifs de ce moment dramatique. La préservation de la nature dans cette phase de reconquête en est un et les outils existent pour y contribuer. Les premiers retours dans la nature sont autant d’occasions de regarder avec attention votre environnement et contribuer à le protéger avec Sentinelles de la nature. "  Précise Nicolas Richard, pilote du projet au sein de France Nature Environnement.

Par FNE
Le vendredi 15 mai 2020
Je relaie J'agis Je donne