Actualités

Trafic de pesticides, une pratique sans danger pour les responsables ?

FNE et FNE Midi Pyrénées étaient parties à un procès contre un trafiquant de pesticides

 

Dans une décision du 10 octobre 2013, le tribunal correctionnel d’Albi vient de prononcer la condamnation d’un agriculteur revendeur à payer la somme de 2100 euros d’amende et de 500 euros de dommages et intérêts à nos associations (FRANCE NATURE ENVIRONNEMENT MIDI-PYRENEES et FRANCE NATURE ENVIRONNEMENT).

Petit rappel des faits : le prévenu avait, pendant plus de deux ans, acheté, revendu et utilisé sur ses propres terres, plusieurs tonnes de pesticides sans autorisation. Au final, les agents chargés de l’enquête ont constaté que le prévenu avait fait un bénéfice de plus de 16 000 euros et avait agi en toute connaissance de cause. Nos associations s’étaient donc constituées parties civiles devant le tribunal en septembre dernier.

Ces produits provenaient d’Espagne. D’autres agissements similaires ont également été constatés dans le sud-ouest, par la direction régionale de l’agriculture, de l’alimentation et de la forêt (DRAFF).

Nos associations craignent que de telles condamnations ne soient pas dissuasives mais resteront mobilisées sur ces questions mêlant protection de l’environnement et de la santé.

Par FNE.
Le lundi 14 octobre 2013
Je relaie J'agis Je donne