Communiqués

Aires protégées : vers une stratégie d'opportunité ou d’avenir ?

Engagement n°74 du Grenelle de l'environnement, la Stratégie nationale de Création d'Aires Protégées terrestres métropolitaines (SCAP) arrive à une première étape décisive. Le Ministère en charge de l'environnement a présenté, au comité de pilotage national, une première liste de projets éligibles à la SCAP. Un bilan sur ce sujet sera dressé demain lors du Conseil National pour la Protection de la Nature (CNPN). Réaction de FNE.

<strong><br />
</strong>
<div align="justify"><strong>Vers une premi&egrave;re liste de projets &eacute;ligibles &agrave; la SCAP</strong><br />
Cette premi&egrave;re liste de projets &eacute;ligibles &agrave; la SCAP est issue des remont&eacute;es des pr&eacute;fets de r&eacute;gion suite aux analyses men&eacute;es selon la m&eacute;thodologie &eacute;tablie par le Minist&egrave;re et diffus&eacute;e par circulaire le 13 ao&ucirc;t 2010 . Les pr&eacute;fets ont eu jusque la fin de l'ann&eacute;e 2011 pour transmettre une liste de projets &eacute;ligibles &agrave; la SCAP.<br />
<br />
Pour Serge Urbano, qui suit le dossier SCAP &agrave; FNE : &quot;<em>La premi&egrave;re liste de projets &eacute;ligibles &agrave; la SCAP pr&eacute;sent&eacute;e par le minist&egrave;re constitue une premi&egrave;re &eacute;tape d&eacute;cisive, issue de travaux importants, tant au niveau national pour dresser le bilan de l&rsquo;existant et &eacute;tablir la m&eacute;thode, qu&rsquo;au niveau local pour d&eacute;cliner la SCAP dans les territoires avec leurs acteurs</em>&quot;.<br />
<br />
<br />
<strong>Des premiers r&eacute;sultats globalement laborieux</strong><br />
<br />
Si, dans certaines r&eacute;gions, l'administration et les acteurs ont lanc&eacute; une vraie d&eacute;marche pour identifier des projets &eacute;ligibles &agrave; la SCAP, globalement les r&eacute;sultats sont peu ambitieux &agrave; la date du 23 f&eacute;vrier :<br />
<br />
- 23 % des r&eacute;gions n&rsquo;ont pas transmis au minist&egrave;re de propositions de sites &eacute;ligibles &agrave; la SCAP (pas de propositions attendues pour la Bretagne et l'Auvergne et des propositions en attente pour les r&eacute;gions Ile de France, Limousin, Poitou-Charentes) ;<br />
- parmi les 17 r&eacute;gions proposant des sites, 30% n&rsquo;en proposent qu&rsquo;un nombre &eacute;gal ou inf&eacute;rieur &agrave; 6 (Aquitaine, Bourgogne, Midi-Pyr&eacute;n&eacute;es, Pays-de-la-Loire, Picardie) ;<br />
- une proportion non n&eacute;gligeable des sites propos&eacute;s sont, en fait, des projets d&eacute;j&agrave; en cours d'instruction avant la mise en place de la SCAP.<br />
Ainsi, pr&egrave;s de la moiti&eacute; des r&eacute;gions n'a pas ou peu fait remonter au minist&egrave;re des sites &eacute;ligibles &agrave; la SCAP. Les associations membres de FNE qui se sont investies dans la concertation et qui ont fourni une analyse &eacute;tay&eacute;e font part de leur d&eacute;ception.<br />
<br />
Pour Christophe Aubel, pilote du p&ocirc;le Biodiversit&eacute; de FNE : &quot;<em>Ces r&eacute;sultats de la SCAP qui traduisent la difficult&eacute; de sortir d&rsquo;une logique d&rsquo;opportunit&eacute;, sont d&eacute;cevants. Ils rendent hypoth&eacute;tique l'atteinte de l'engagement du Grenelle de l'environnement visant &agrave; passer &agrave; 2% du territoire m&eacute;tropolitain en protection forte en 10 ans</em>&quot;.<br />
<br />
<strong> Les effets b&eacute;n&eacute;fiques des aires prot&eacute;g&eacute;es</strong><br />
<br />
Les aires prot&eacute;g&eacute;es constituent pourtant une formidable opportunit&eacute; pour distinguer les territoires en signalant la pr&eacute;sence de richesses patrimoniales et paysag&egrave;res. De plus, il ne faut pas oublier leurs effets positifs pour la soci&eacute;t&eacute; en ce qui concerne la qualit&eacute; de vie, l&rsquo;attractivit&eacute; et la valorisation &eacute;conomique des territoires concern&eacute;es. Elles contribuent aussi &agrave; la lutte contre l'artificialisation des sols et aux services &eacute;co-syst&eacute;miques (eau, air, stockage du carbone, pollinisation, paysages, risques naturels...) comme l'illustre une publication r&eacute;cente de l'UICN . Selon FNE, il est de l'int&eacute;r&ecirc;t de tous de r&eacute;ussir collectivement cet engagement du Grenelle de l'environnement, tant pour la vie des territoires que pour pr&eacute;server leur qualit&eacute; et originalit&eacute;.<br />
<br />
<strong> Le besoin d'un engagement fort de l'&Eacute;tat</strong><br />
<br />
La d&eacute;marche SCAP est it&eacute;rative. Un bilan sera r&eacute;alis&eacute; en 2013 pour enclencher une nouvelle &eacute;tape qui permettra, FNE l'esp&egrave;re, d'actualiser la m&eacute;thode et d'atteindre les objectifs fix&eacute;s lors du Grenelle de l'environnement. <br />
<br />
Toutefois, FNE estime qu'il faut que, d&egrave;s &agrave; pr&eacute;sent, l'Etat signe une circulaire afin d'acter officiellement cette premi&egrave;re liste de sites &eacute;ligibles &agrave; la SCAP et de programmer la suite du processus dans les territoires.<br />
<br />
Pour Bruno Genty, pr&eacute;sident de FNE : &quot;<em>FNE appelle l'ensemble des acteurs &agrave; poursuivre les d&eacute;marches engag&eacute;es en faveur de la SCAP. FNE souhaite vivement un engagement fort de l'Etat et de ses repr&eacute;sentants en r&eacute;gion dans la conduite de la SCAP. Il y va de l&rsquo;int&eacute;r&ecirc;t et de l&rsquo;image des territoires. FNE demande au Premier ministre et de signer cette circulaire avant la fin mars 2012, comme s'y &eacute;tait engag&eacute;e Nathalie Kosciusko-Morizet. Cette circulaire est importante car elle doit permettre de d&eacute;montrer la volont&eacute; de poursuite et d&rsquo;amplification de cette politique publique novatrice !</em>&quot;.<br />
<br />
<sup>1</sup><a href="http://circulaire.legifrance.gouv.fr/pdf/2010/09/cir_31717.pdf">http://c... />
<br />
<sup>2</sup><a href="http://www.iucn.org/solutions_naturelles/?8708/Solutions-Naturelle---aid... />
</a></div>
<br />
<br />
<br />

Télécharger le communiqué en PDF
Par FNE.
Le lundi 05 mars 2012
Je relaie J'agis Je donne
Faire un don