Communiqués

Extinction des enseignes : une idée lumineuse !

Un arrêté encore en phase de finalisation par les services du gouvernement et demandant l’extinction des éclairages des bâtiments non-résidentiels entre 1h et 6h du matin suscite actuellement l’émoi chez certains commerçants et syndicats de l’éclairage. Cette mesure est une évidence pour France Nature Environnement pour qui tous les gisements d’économie d’énergie doivent être exploités, surtout dans un contexte de renchérissement des prix de l’énergie. Explications.

<br />
<div align="justify"><strong>Une id&eacute;e lumineuse : &eacute;teindre !</strong><br />
<br />
L'extinction obligatoire des &eacute;clairages des b&acirc;timents non-r&eacute;sidentiels la nuit entre 1 heure et 6 heures, &agrave; partir du 1er juillet 2012, devrait permettre d&rsquo;&eacute;conomiser l&rsquo;&eacute;quivalent de la consommation &eacute;lectrique de 260 000 m&eacute;nages. Cette mesure, port&eacute;e par FNE lors de la Table ronde nationale sur l&rsquo;efficacit&eacute; &eacute;nerg&eacute;tique men&eacute;e par Nathalie Kosciusko Morizet en 2011, fait partie d&rsquo;une vingtaine de propositions visant &agrave; r&eacute;duire les consommations d&rsquo;&eacute;nergie. Elle est essentielle dans la mesure o&ugrave; elle permet de lutter contre un gaspillage flagrant et stupide d&rsquo;&eacute;lectricit&eacute;. A quoi servent ces b&acirc;timents &eacute;clair&eacute;s la nuit et ces enseignes lumineuses qui perturbent la biodiversit&eacute; nocturne, qui nous emp&ecirc;chent de voir les &eacute;toiles et qui parfois g&ecirc;nent le sommeil des voisins. <br />
<br />
<strong>Un devoir d&rsquo;exemplarit&eacute;</strong><br />
<br />
Les efforts pour r&eacute;duire nos consommations d&rsquo;&eacute;nergie et d&rsquo;&eacute;lectricit&eacute; en particulier ne peuvent pas &ecirc;tre demand&eacute;s uniquement aux m&eacute;nages. Ce sont tous les secteurs d&rsquo;activit&eacute; qui doivent se sentir concern&eacute;s. Pour Maryse Arditi, responsable du r&eacute;seau Energie de FNE &laquo; c&rsquo;est une mesure de bon sens que nous saluons et nous esp&eacute;rons que d&rsquo;ici sa publication, l&rsquo;arr&ecirc;t&eacute; ne sera pas vid&eacute; de sa substance. &raquo; Et d&rsquo;ajouter : &laquo;<em> On est &agrave; la limite de la provocation lorsqu&rsquo;on demande aux fran&ccedil;ais de faire des efforts cons&eacute;quents d&rsquo;&eacute;conomie d&rsquo;&eacute;nergie et qu&rsquo;on leur donne &agrave; voir des immeubles vides et des commerces &eacute;clair&eacute;s comme des sapins de No&euml;l en plein milieu de la nuit</em> &raquo;<br />
<br />
<strong>Stop &agrave; l&rsquo;&eacute;bri&eacute;t&eacute; &eacute;nerg&eacute;tique</strong><br />
<br />
Bruno Genty : &laquo; <em>Cet arr&ecirc;t&eacute; met fin &agrave; une absurdit&eacute; &eacute;conomique et &eacute;cologique dont les cons&eacute;quences sont pay&eacute;es par toute la soci&eacute;t&eacute;. Le gaspillage &eacute;nerg&eacute;tique doit cesser. Cette &eacute;nergie que nous jetons par les fen&ecirc;tres aujourd'hui manquera demain. Nous devons engager la transition &eacute;nerg&eacute;tique et faire de la sobri&eacute;t&eacute; et de l&rsquo;efficacit&eacute; &eacute;nerg&eacute;tique les fondements d&rsquo;une soci&eacute;t&eacute; durable.</em>&raquo;<br />
</div>
<br />

Télécharger le communiqué en PDF
Par FNE.
Le lundi 02 avril 2012
Je relaie J'agis Je donne
Faire un don