Communiqués

Forage en Guyane : un recours contre la pollution légalisée est déposé

France Nature Environnement Guyane Nature Environnement et Surfrider Foundation Europe déposent aujourd’hui devant le tribunal administratif de Cayenne un recours pour excès de pouvoir contre les arrêtés autorisant la société Shell à entreprendre des travaux de recherche de gisements d’hydrocarbures non conventionnels par forage au large de la Guyane. Ces travaux impliquent l’utilisation et le rejet dans le milieu marin de produits toxiques. Les associations dénoncent cette légalisation de la pollution.

<br />
<div align="justify"><strong>Forages profonds au large de la Guyane : Shell a le feu vert</strong><br />
<br />
Le pr&eacute;fet de Guyane a sign&eacute; le 20 juin un arr&ecirc;t&eacute; autorisant les travaux de recherches d&rsquo;hydrocarbures par forage au large de la Guyane. Cet arr&ecirc;t&eacute; intervient dans le cadre du permis exclusif de recherches dit &laquo; permis d&rsquo;exploration Guyane maritime &raquo; et autorise la soci&eacute;t&eacute; Shell &agrave; proc&eacute;der entre juin 2012 et novembre 2013 &agrave; 4 forages de 4 mois chacun &agrave; environ 140 km du littoral et 2000m de profondeur ! Les forages seront r&eacute;alis&eacute;s depuis un navire plate-forme en ayant recours &agrave; la technique des boues &agrave; l&rsquo;huile. <br />
<br />
<strong>Des travaux autoris&eacute;s sans &eacute;tude d&rsquo;impact</strong><br />
<br />
Ces travaux sont soumis au code minier et de ce fait n&rsquo;ont pas fait l&rsquo;objet d&rsquo;une &eacute;tude d&rsquo;impact ni d&rsquo;une enqu&ecirc;te publique. Shell n&rsquo;a eu qu&rsquo;&agrave; d&eacute;poser &agrave; la pr&eacute;fecture un dossier de d&eacute;claration d&rsquo;ouverture de travaux accessible sur le site de la DEAL ainsi qu&rsquo;un plan d&rsquo;intervention en cas de d&eacute;versement d&rsquo;hydrocarbures et un document d&rsquo;appr&eacute;ciation des impacts environnementaux. <br />
<br />
Ce dernier document r&eacute;alis&eacute; par un bureau d&rsquo;&eacute;tude et financ&eacute; par Shell omet un certain nombre d&rsquo;&eacute;l&eacute;ments : rien sur la mangrove, pas de description du littoral pourtant prot&eacute;g&eacute; par la Convention de RAMSAR en tant que zone humide, de nombreuses esp&egrave;ces prot&eacute;g&eacute;es oubli&eacute;es... Ce document aborde exclusivement le fonctionnement normal des forages et n&rsquo;envisage pas les situations d&eacute;grad&eacute;es ou accidentelles fr&eacute;quentes dans le cadre des forages ultra-profonds !<br />
<br />
<strong>Shell et Total peuvent polluer en toute l&eacute;galit&eacute;</strong><br />
<br />
Les huiles utilis&eacute;es pour lubrifier, refroidir le forage et entra&icirc;ner les d&eacute;blais hors du fond du puits sont toxiques. Le Rheliant, produit retenu par Shell, contient des produits chimiques toxiques pour les milieux (&rsquo;ol&eacute;fine (des hydrocarbures), du glycol, de l&rsquo;acrylate, des hydrocarbures aromatiques polynucl&eacute;aires&hellip;) L&rsquo;arr&ecirc;t&eacute; attaqu&eacute; par les associations autorise pourtant Shell &agrave; rejeter &agrave; la mer des d&eacute;blais contenant 5% de fluides de forage en volume des d&eacute;blais ! <br />
<br />
Pour Raymond L&eacute;ost, responsable du r&eacute;seau juridique de FNE : &laquo;<em> il est indispensable que les forages qui pr&eacute;sentent de nombreux risques pour l&rsquo;environnement soient soumis au m&ecirc;me niveau d&rsquo;exigence en terme de s&eacute;curit&eacute; et de transparence que les installations class&eacute;es </em>&raquo;. <br />
<br />
<strong>Ce dossier s&rsquo;inscrit dans celui plus global de la refonte du code minier annonc&eacute;e par le nouveau gouvernement du fait de ses nombreuses insuffisances et incoh&eacute;rences au regard du code de l&rsquo;environnement et de la convention d&rsquo;Aarhus.</strong><br />
<br />
<a href="/sites/default/files/com/cp_en_pdf_2/cp-120712.pdf">T&eacute;l&eacute;charger ce communiqu&eacute; en format PDF.</a><br />
<br />
</div>
<br />

Télécharger le communiqué en PDF
Par FNE.
Le jeudi 12 juillet 2012
Je relaie J'agis Je donne
Faire un don