Communiqués

Un ours abattu en Ariège, les associations portent plainte et demandent le remplacement

Un ours tué par balles a été retrouvé, ce mardi 9 juin 2020, en Ariège. L'ours est une espèce protégée. La population d'ours dans les Pyrénées est en danger critique, chaque individu compte. France Nature Environnement et les associations membres du collectif CAP Ours vont porter plainte et demandent à l'Etat de respecter son engagement de relâcher un ours dans cette région.

Les associations condamnent le braconnage par balles d’un ours en Ariège annoncé par Elisabeth Borne ce 9 juin 2020 et déposeront bien entendu plainte pour destruction d’espèce protégée, acte passible de 3 ans de prison et 150 000 € d’amende.

Ce nouveau pas franchi dans la violence s’inscrit dans un contexte d’impunité des opposants à l’ours radicaux et violents que nos associations dénoncent depuis des années.

Il n’est pas admissible dans un Etat de droit que certains cherchent à imposer par la violence un point de vue qu’ils n’ont pas réussi à faire valoir par les voies démocratiques et légales.

Au-delà de la plainte que la Ministre de la Transition Ecologique a déjà annoncée, nous lui demandons de confirmer dès maintenant que l’Etat respectera son engagement de remplacer rapidement tout ours mort de cause humaine et procédera donc à un lâcher pour compenser ce tir illégal et inacceptable.

La réaction de l’Etat doit être claire et ferme : condamner et réparer. L’Etat doit montrer sa détermination dans ce dossier, y renoncer reviendrait à donner raison aux braconniers.

Associations signataires : Altaïr Nature, Animal Cross, Association Nature Comminges (ANC), Comité Écologique Ariégeois (CEA), Conseil International Associatif pour la Protection des Pyrénées (CIAPP), FERUS (Groupe Loup France/ARTUS), Fonds d’Intervention Eco- Pastoral – Groupe Ours Pyrénées (FIEP), France Nature Environnement (FNE), France Nature Environnement Hautes Pyrénées (FNE 65), France Nature Environnement Midi- Pyrénées (FNE Midi- Pyrénées), Nature en Occitanie, Pays de l’Ours-ADET (Association pour le Développement Durable des Pyrénées), Société d’Etude de Protection et d’Aménagement de la Nature dans le Sud Ouest – Pyrénées-Atlantiques (SEPANSO 64), Société nationale de protection de la Nature (SNPN), Société Française pour l’Etude et la Protection des Mammifères (SFEPM),Sours, WWF France.
Télécharger le communiqué en PDF
Par FNE
Le mercredi 10 juin 2020
Je relaie J'agis Je donne