Communiqués

Protection européenne de la biodiversité : une dynamique à relancer

Alors que se tient aujourd’hui le Conseil Environnement à Bruxelles, consacré en partie au nouveau plan « pour le milieu naturel, la population et l’économie », France Nature Environnement dresse l’état des lieux de la biodiversité, 25 ans après l’adoption de la directive européenne « Habitats-Faune-Flore ». Malgré les avancées permises grâce notamment à la mise en place du réseau de sites Natura 2000, FNE estime qu’un engagement plus conséquent de chacun des États membres est indispensable pour enrayer l’érosion de la biodiversité.

Un plan indispensable pour une meilleure mise en œuvre des directives Habitats et Oiseaux

La Commission Européenne présentait son nouveau plan « pour le milieu naturel, la population et l’économie » le 27 avril dernier. C’est aujourd’hui au Conseil Environnement d’adopter ce plan, précieux pour la préservation de la biodiversité. Bien qu’insuffisant pour atteindre les objectifs de la stratégie européenne pour la biodiversité d’ici 2020, il prévoit néanmoins un renforcement du respect de ces deux directives et des lignes directrices pour soutenir le déploiement d’infrastructures vertes (Trame verte et bleue en France).

Au vu des enjeux, FNE, la LPO et le WWF ont demandé dans une lettre au Ministre de la Transition Écologique et Solidaire qu’il exprime son plein soutien à ce plan, tout en insistant sur la nécessité d’être plus ambitieux, d’aller bien au-delà d’une simple mise en œuvre pour enrayer l’érosion de la biodiversité. Parmi les demandes formulées : une révision de la politique agricole commune en profondeur et l’amélioration des financements pour Natura 2000.

Un état des lieux de la biodiversité alarmant

25 ans après l’adoption de la directive Habitats-Faune-Flore, force est de constater que, si celle-ci a permis des avancées en matière de préservation de la biodiversité, le bilan reste mitigé. France Nature Environnement dresse un état des lieux exhaustif dans un dossier consacré à la directive Habitats-Faune-Flore et son application en France.

Parmi les chiffres inquiétants, la synthèse européenne de la dernière évaluation de cette directive (2007-2012) révèle notamment que seuls 16 % des habitats naturels d’intérêt communautaire et 23 % des espèces d’intérêt communautaire (hors oiseaux) sont en bon état de conservation sur le territoire métropolitain. Plusieurs pressions et menaces directement liées à l’activité humaine, en particulier notre modèle agricole, expliquent cette situation alarmante. Et les dispositifs financiers limités pour les directives Habitats-Faune-Flore et Oiseaux sont un frein à une évolution positive.

Convaincue de la nécessité d’assurer une meilleure mise en œuvre de ces directives, France Nature Environnement a formulé 15 propositions pour contribuer à relancer la dynamique Natura 2000, et faire de ce réseau un outil ambitieux de la reconquête de la biodiversité.

Accéder aux dossiers « 25 ans de directive HFF » et « Application en France » en ligne

Accéder aux 15 propositions de FNE en ligne

Télécharger l’ensemble du dossier de presse

Télécharger le communiqué en PDF
Par FNE
Le lundi 19 juin 2017
Je relaie J'agis Je donne