Actualités

Biodiversité : le manque de volonté politique de nouveau dénoncé

Le Comité économique et social européen s’est alarmé le 30 août dernier de la situation de la biodiversité européenne.

Dans son communiqué du 30 août, le Comité économique et social européen (CESE) « tire la sonnette d’alarme » concernant la perte de biodiversité qu’il estime menacer « les conditions de notre existence ».

Le CESE souligne le « manque de volonté politique » de la Commission européenne et des États membres à mettre en œuvre des politiques permettant de préserver la biodiversité.

Le CESE rappelle sa demande de budget spécifique pour mettre en œuvre la politique Natura 2000 et dénonce à nouveau les incohérences des politiques européennes sectorielles, notamment de la politique agricole commune (PAC). Il espère que la prochaine réforme de celle-ci sera « axée sur la réalisation des objectifs en matière de biodiversité ».

France Nature Environnement salue la position du CESE qui rejoint ses demandes concernant la biodiversité, notamment Natura 2000, le plan européen « pour le milieu naturel, la population et l'économie » et la PAC.

France Nature Environnement espère vivement un engagement de la Commission européenne et du nouveau gouvernement pour réaliser des actions concrètes en faveur de la biodiversité, permettant d’inscrire nos sociétés dans la transition écologique.

Photo : Maxime PAQUIN
Par fne-writer
Le mardi 12 septembre 2017
Je relaie J'agis Je donne